Autisme·Psychophobie

« Devenir moins autiste », « compenser », et autres expressions insidieusement psychophobes

« Un peu autiste », « très autiste », « plus ou moins autiste » En parcourant les blogs sur l’autisme, je suis tombé sur une personne expliquant qu’elle était devenue « moins autiste » depuis le début de sa relation amoureuse. Ce qu’elle voulait dire par là est qu’elle a appris à s’adapter aux besoins de son compagnon, à aller contre certaines… Lire la suite « Devenir moins autiste », « compenser », et autres expressions insidieusement psychophobes

Textes de soutien

L’argument « En France on s’adapte à la culture française » et les débats sur le burkini (et le voile…)

Avant-hier, j’ai assisté à une conversation sur le burkini (sans surprise). Et il y a un argument que je trouve particulièrement problématique (de la part d’une partie des anti-burkini).  C’est l’argument de « C’est contraire à la culture française », « Moi quand je vais au Maroc, je m’adapte à leur culture », et toute autre variante sur ce… Lire la suite L’argument « En France on s’adapte à la culture française » et les débats sur le burkini (et le voile…)

Autisme·Psychophobie

Le malheur des autres peut-il être inspirant? — Themetis

Excellent article de Themetis (que je vous conseille, d’ailleurs). Je rajouterais que le phénomène existe aussi, un peu différemment, dans le cas des personnes handicapées mentales, ou considérées comme telles (par exemple les autistes). En particulier lorsque ce sont des enfants / ados. Sauf que cette commisération, cette admiration, se dirigera alors vers les parents… Lire la suite Le malheur des autres peut-il être inspirant? — Themetis

Pâquerettes

Le « juste milieu » (entre beaucoup et énormément d’oppression)

Il y a un sophisme qui est très fréquent, dans les débats politiques, c’est le sophisme du juste milieu. Qui pourrait se résumer par : si c’est le juste milieu entre les deux extrémités, c’est la bonne solution. Le juste milieu entre les réactionnaires et les progressistes Dans certains cas, on prendra un « juste milieu »… Lire la suite Le « juste milieu » (entre beaucoup et énormément d’oppression)

Autisme·Psychophobie·Solophobie

« Sans amis fixe », et la solophobie

Tout à l’heure, un ami me parlait de l’Effet Mathieu. Cet effet, c’est l’ensemble de mécanismes par lequel une personne qui est déjà avantagée, tendra à devenir encore plus avantagée. Le sociologue Robert K. Merton a inventé le mot (Mathieu faisant référence à une citation de l’Évangile). En l’occurrence, il parlait de la manière dont… Lire la suite « Sans amis fixe », et la solophobie

Autisme·Psychophobie

La psychophobie intériorisée

La psychophobie intériorisée, c’est lorsqu’une personne ressent de la honte, de la gêne, du dégoût, de la haine de soi… (parce qu’elle est borderline, bipolaire, bègue, schizophrène…). Et/ou qu’elle a intégré des clichés négatifs sur elle-même et son groupe. Ou intégré des clichés faussement positifs. Ou reproduit des attitudes psychophobes. Par exemple, une personne qui… Lire la suite La psychophobie intériorisée

Autisme·Psychophobie

La Neurodiversité ne signifie pas « nier les handicaps » ni rejeter la médecine

Un des arguments centraux des opposants au Mouvement pour la Neurodiversité est, en résumé, que cette manière de voir nierait l’existence et l’importance des handicaps, la souffrance des personnes concernées et de leurs familles, et les besoins médicaux. Jonathan Mitchell, par exemple, défend la recherche pour un traitement faisant disparaître l’autisme. Une phrase a attiré… Lire la suite La Neurodiversité ne signifie pas « nier les handicaps » ni rejeter la médecine