5 réflexions au sujet de « Bingo du validisme »

  1. La méthode du bingo ça fait quand même un peu militant (pourquoi c’est le seul jeu autorisé en milieu militant ? 😮 ) mais c’est marrant. Par contre je pense que beaucoup de points pourraient être généralisables pour que ce bingo soit vraiment jouable.
    Je propose :
    – tu entends des voix comme jeanne d’arc ? tu es aveugle comme gilbert montagné ? ou tout autre comparaison caricaturale à une célébrité ou un personnage historique
    – les personnalités/malades/patients difficiles
    – je suis concerné par le handicap, ma fille est handicapée
    – les fous il faut les enfermer, les malades/blessés il faut les hospitaliser, les handicapés il faut les placer en institutions ou toute autre menace d’incarcération forcée
    – c’est dur pour les parents quand même (ça c’est bon tu peux garder)
    – les handicapés n’ont pas conscience d’eux-même, ne peuvent pas comprendre, ne peuvent pas savoir ce qui est mieux pour eux ou tout autre infantilisation
    – il faut s’aimer pour être aimé (c’est bon aussi)
    – les gens qui jouent de leur handicap (idem)
    – suicide *les retards de train* ou toute autre référence aux désagréments que représentent pour les valides l’existence de personne handi
    – avant on disait pas hyperactif, juste mal élevé ou autre négation insultante du handicap
    – tout le monde a des problèmes (c’est bon)
    – tu ne veux juste pas travailler (c’est bon)
    – dans le même style j’ajouterais «fais un effort»
    – les gros n’ont qu’à moins manger et autre «y a qu’à/faut qu’on»
    – il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre ou autre négation d’une incapacité en prêtant à l’autre des intentions malveillantes
    – la dépression c’est un truc de riche/Blanc et autre confusion entre handicap et bourgeoisie, dans la même veine «oh là là les handi c’est tous des assistés»
    – tu es autiste et tu parles ?, tu es en fauteuil et tu peux marcher ? ou tout autre confusion des handicaps entre eux ou avec leurs aménagements
    – je n’aime pas le terme «neurotypique»/«valide»/«privilégié»/etc
    – à ton âge on n’est pas fatigué (c’est bon)
    – l’anorexie/le handicap/le suicide c’est juste pour attirer l’attention, les borderlines/hystériques/suicidaires ils veulent juste attirer l’attention
    – ne te définis pas par ton handicap (c’est bon)
    – on est tous un peu schizophrènes/fous/malades mentaux/handicapés/bizarres/anormaux/tarés
    – animalisation, objectification
    – autisme social là j’ai pas compris, c’est l’oxymore le problème ?
    – les terroristes c’est des fous/débiles/tarés/malades mentaux, ils sont handicapés dans leur vie, handicapés de la vie, il faut les soigner

    J’aime

  2. « avant on disait pas hyperactif, juste mal élevé » => Alors oui. Enfin, *avant* on ne disait pas « ah tient il a un cancer », on disait « ah tient il est malade et alité, je suppose que ce traitement aux sangsues et ce cataplasme le guériront ». C’était tout aussi pertinent.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s