Psychophobie

Les « Nice Guys » ne sont pas des handicapés sociaux (Version courte)

Version longue. Ce qu’on appelle (dans les réflexions militantes) les « Nice Guys », ce sont les mecs (cis hétéros) qui se présentent et se voient comme des « gentils garçons ». Et qui pensent que, parce qu’ils sont amicaux avec des femmes, leur apportent une aide… alors la femme leur devra du sexe ou de l’amour. Que la… Lire la suite Les « Nice Guys » ne sont pas des handicapés sociaux (Version courte)

Autisme·Psychophobie

L’effet plante verte (Version courte)

Voici une version courte de cet article. Cela parle surtout de mon expérience. L’effet plante verte, c’est l’ensemble des situations d’exclusion sociale insidieuse, indirecte, hypocrites. Par exemple, quand une personne (exclue) peut s’asseoir à la table du groupe, mais qu’on l’ignore, tout en lui disant « on est amis ».  Ce qui est problématique, c’est que ça… Lire la suite L’effet plante verte (Version courte)

Autisme·Liens intéressants et conseils de lecture·Psychophobie

D’autres sites (francophones) à découvrir

Quelques sites, blogs, chaînes vidéo… qui parlent de handicap, de validisme, de psychophobie, de psychiatrie, de neuroatypie. Je ne suis pas doué pour présenter le travail des autres, donc sauf exception je citerais les descriptions présentes sur les sites (si il y en a). Je ne suis pas forcément d’accord avec tout sur ces sites… Lire la suite D’autres sites (francophones) à découvrir

Autisme·Militantisme·Psychophobie·Véganisme

Rester sur ses gardes avec les NT et les narcissiques (dans le monde militant et ailleurs)

Cet article, je l’écris (après trois ans, où j’ai passé beaucoup de temps sur le militantisme), pour les personnes neuroatypiques qui souhaitent militer et rejoindre le milieu militant (anti-capitaliste, féministe, LGBTQIA, végane / animaliste…). Et les milieux qui gravitent autour de près. Par exemple, le milieu polyamoureux parisien, sans être militant en soi, est très… Lire la suite Rester sur ses gardes avec les NT et les narcissiques (dans le monde militant et ailleurs)

Autisme·Psychophobie

Cours de décence à l’usage des personnes neurotypiques (5) : tout le reste

La plante verte J’en ai déjà parlé en détail. Mais, pour résumer, traiter une personne comme une plante verte, c’est faire semblant de l’inclure dans le groupe, l’inviter à venir, la laisser venir… et ne pas la calculer. Par exemple, dans une conversation, la personne qui subit ça essaye de parler. Les autres ne lui… Lire la suite Cours de décence à l’usage des personnes neurotypiques (5) : tout le reste

Autisme·Psychophobie

Cours de décence à l’usage des personnes neurotypiques (4) : l’espace public et social

Les moqueries (dans l’espace public) On s’en rend compte, quand des gens se moquent de nous, de nos handicaps, de nos difficultés, de nos différences, de nos « bizarreries »… Notamment dans l’espace public et dans la rue.  On le voit, on l’entend. Les gens qui font ça ne sont pas discrets (même quand ils pensent l’être). … Lire la suite Cours de décence à l’usage des personnes neurotypiques (4) : l’espace public et social

Autisme·Psychophobie

Cours de décence à l’usage des personnes neurotypiques (3) : Inspiration, fétichisation, exotisation, caution, confusions…

Nous ne sommes pas votre source d’inspiration Voici deux liens qui expliquent bien le problème.  Le malheur des autres peut-il être inspirant I am not your inspiration, thank you very much (Stella Young) Arrêtez de vous extasier devant les personnes handicapées et neuroatypiques qui arrivent à vivre. Devant celles qui « dépassent leur handicap ». Devant celles… Lire la suite Cours de décence à l’usage des personnes neurotypiques (3) : Inspiration, fétichisation, exotisation, caution, confusions…